Du renouvellement des contrats d’assurance…

Ça y est c’est la rentrée (et son lot de paperasse). Pendant que certains s’affairent à trouver la bonne assurance scolaire, d’autres reçoivent sans broncher leurs courriers de renouvellement de contrat qu’on peut aussi appeler « avis d’échéance ».
Bon cette fois-ci je fais l’impasse sur la liste d’astuces au moment de renouveler les contrats que vous avez souscrits. Par contre, je me suis rendue compte hier soir que j’ai failli me faire avoir… par mon assureur.
La plupart des contrats se renouvellent par « tacite reconduction ». Autrement dit une sorte de reconduction automatique chaque année jusqu’à ce que vous décidez d’y mettre fin. Mais qui dit renouvellement dit bien souvent une réévaluation tarifaire. Concernant l’assurance habitation il ne s’agit que de quelques euros, la hausse tarifaire reste correcte. Mais pour l’assurance auto par exemple, la facture peut grimper très vite.
En tous les cas peu importe votre assurance sachez que vous avez un délai de 20 jours (grâce à la loi Chatel) pour pouvoir résilier votre contrat si vos tarifs ont augmenté. Seulement c’est là que les problèmes commencent !
Certaines (vicieuses) compagnies s’amusent à vous envoyer le courrier avec beaucoup de retard afin de « limiter » les risques de résiliation… ainsi vous n’êtes pas à l’abri de vous retrouver dans la situation suivante :
          Votre courrier est daté d’un mois (à peu près) avant votre renouvellement
          Mais vous recevez la lettre en question plus de 3 semaines après.
C’est ce qui m’est arrivé la semaine dernière comme vous le voyez dans les 2 photos ci- dessous : 

 
Alors je veux bien que l’activité soit ralentie au mois d’août mais quand même il ne faut pas abuser… Dans mon cas les choses n’ont pas été trop graves dans la mesure où la hausse qui m’a été notifiée n’est pas trop importante. Et j’avais déjà fait une comparaison avant de décider de rester chez le même assureur.  Toutefois, ce n’est pas tout le temps comme ça et je vous invite à rester vigilant par rapport à cela. Je précise également c’est le cachet de la poste qui va faire foi. Il vous faut donc décompter 20 jours à partir de cette date pour envoyer votre courrier de résiliation.  Par ailleurs, si votre assureur vous envoie le courrier d’avis d’échéance bien après la date d’échéance de votre contrat, vous pouvez faire votre résiliation à tout moment ! Oui oui je dis bien A TOUT MOMENT.  A bon entendeur…

Ce contenu a été publié dans Assurance auto. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.